mercredi, septembre 27, 2006

Luz



22 commentaires:

Seidrik a dit…

On aime aussi le soleil pour son ombre...
Jolie prise !
Belle... si j'avais pu l'agrandir...
J'arrête de radoter. ;)
Bien le soleil chez toi.

Martín Lebuchorskyj a dit…

Mademoiselle,
Una vez más me encuentro con la mirada anclada en una de tus maravillosas fotos.
Mientras la observo, emergen sensaciones mezcladas de misterio, ¡temor y temblor!.
Tal vez se trate sólo de la luz del sol, detenida tras una puerta ¿o es una ventana? ¡Pero esta imagen me evoca tantas otras cosas! ¿El hombre frente al mundo? ¿Frente a la vida? ¿Frente a la muerte? Una realidad velada parcialmente ante nuestros ojos ¿La forma que nuestros ancestros creían que tenían las estrellas? ¿El modo en que Platón imaginó La Verdad? ¡¡Tantas y tantas cosas!! Y en todas, una bella imagen.

Reflex a dit…

C'est bel et bien comme un filtre, une passoire de lumière, avec les fentes irrégulières de cette porte, qui laissent diffuser le rayonnement solaire, on peut se projeter vers l'extérieur...

Bel effet.

eric a dit…

C'est troublant. On se demande qui se protège, le soleil ou la personne qu'on devine recluse, toi?

Joel Reynolds a dit…

Wow - another great shot - I love the light coming through the tiny cracks. Good job again!
Joel

g help me a dit…

Wow…
How is going to win this war?
The Dark or The Light?
Well I thing we’ve got a winner!
Bravo!!!

L`3p0uVAnt4BL3 3Pouv4nT4iL a dit…

rien à dire...tu as la touch! :)

mademoiselle P a dit…

Seidrick j'oublie tout le temps la taille de la photo.. bon.. je vais faire quelque chose immédiatement (merci hein :)
Martín ohh... que riqueza gigante regalas a la foto, gracias!!
Reflex ça a été beaucoup plus qu'un effet cherché, il y avait l'urgence de savoir qu'on peut trouver la lumière même à travers les portes fermées. tu décris si délicatement ce que tu vois..
L'ado rien ne peut m'enfermer, je suis un fantôme.. alors, par rapport à se protéger...
Joel thanx, i do my best :P
G the girl who takes the photos ;) she's the winner
L'épou ohalala lala merci monsieur, j'suis flattée

Emmanuelle a dit…

Ah, la voici: la porte, dommage que la photo soit petite

:)

ΓΑΪΔΑΡΑ a dit…

brilliant!!!

mademoiselle P a dit…

BIGGER PHOTO RE-UPLOADED :)

chamamy a dit…

Est ce que la lumière n'est pas trop aveuglante dehors? Alors qu'elle se fragmente si joliment dans la pénombre à travers de la porte close...

Anouschka a dit…

"Pour être heureux, restons cachés"
La lumière est belle mais je n'ai qu'une envie, entrouvrir cette porte ! (c'est mon côté claustrophobe...)

Mile Stones a dit…

Have I seen this before? Why is it so familiar to me? EERrrrmmmm...

Mauricio a dit…

Hola querida,

Siempre trabajos divinos. Como marchan las cosas?

Un saludo desde acá:o)

Calvin a dit…

GUAU!!

Se forma una especie de cruz entre las fisuras. Es como una puerta a una dimension diferente.

¿Quién esperará al otro lado?

Te felicito. Gran imagen.

Kimberley a dit…

What an orig. shot! The lighting was just right. Great shot all together!

Wingnut a dit…

very nice, just my type of shot! I stumbled upon you here, I will come back and visit.

Cergie a dit…

Si sombre et si lumineuse à la fois.
Elle me dit...
Non, je préfère ne rien dire, mais tu vas lire dans mes pensées.

Tu me demandes si tu me fais penser à quelqu'un. C'est vrai, en y réfléchissant: tu me fais penser à moi il y a...

Enfin, à moi avant que j'aie les enfants.
Tu fais de l'architecture, tu dessines, tu regardes les arbres, tu vois les fantômes et tu crois que ton amoureux derrière toi dans la brousse te protégera du danger.

Tu es une passionnée. Je crois que moi aussi. Et ce n'est pas reposant tous les jours en tout cas.

Ne t'inquiète pas petite soeur, je vais aller me recoucher.

Neorelix a dit…

But, soft! what light through yonder window breaks?

Stunning :)

Still a dit…

Une image magnifique...

Zebigleb a dit…

Une si belle image, comme une lutte entre la lumière et la pénombre comme si la fenêtre allait exploser et le jour entrer victorieusement :-)