lundi, septembre 11, 2006

des fantômes





ils sont toujours parmi nous
les fantômes de notre vie







comme les souvenirs

de l'avenir;
des graines, des semences, des fleurs...




17 commentaires:

Daniele Marioli a dit…

Meravigliosa!
An lieu sans temps...
Une route sans but,
Chaque je rêve échappe,
Et je destine se perd.
Meravigliosa!

Manuel Tendero Gil a dit…

hola muy buenas estas ultimas fotografias

Joel Reynolds a dit…

Wow, that street scene is great! I love the motion blur and the grainy look. Sort of like an old movie.
Great job!
Joel

Ummagumma a dit…

Adoro le foto bianco-nero,specie se fatte bene come le tue,ciao.

ΓΑΪΔΑΡΑ a dit…

looking at your beautiful red flower... i'm feeling a sense of freshness...

ΓΑΪΔΑΡΑ a dit…

the black & white pic i love! :)

g help me a dit…

People on the move, Buildings just standing there and the bus waiting.
Greetings from Chania :>)

mademoiselle P a dit…

Daniele merci, pour partager tes mots ainsi que pour venir!
Manuel anda hombre a que las no tan últimas estaban malas? :)
Joel thanks! i also think that pic has this old-movie look :)
Ummagumma grazie, you're so kind :)
Gaidara that forest was warm, but if you rest for a few minutes and take some pics, you can also feel that vegetal freshness
Ghelpme so, are you here :)

cantorouco a dit…

o contrate das fotos, a antítese nas palavras - o que não temos capacidade de vencer (os nossos próprios fantasmas) - o grão, a semente, a flor - a esperança!

Mauricio a dit…

Me encantó la primera parece alguna esquina de Montevideo.

Una linda semana
M.

DeRAVIz a dit…

Excellent photo celle de la ville en noire et blanc.

Cergie a dit…

L'hibiscus, j'aimais dessiner cette fleur, j'aime ce rouge triomphant. J'ai encore un dessin que mon père avait fait encadrer, je ris quand je vois la petite touche de blanc que j'avais mise sur le conseil de ma professeur de dessin (j'avais 12 ans) pour souligner le galbe du pétale.

Les fantômes m'entourent moi aussi.
Ils me font peur quand je ne les connais pas; mais les fantômes de ma vie ceux qui m'aiment me rassurent et me disent "à bientôt, on t'attend, tu ne seras pas seule"...

mademoiselle P a dit…

cantorouco c'est l'opposition-comparaison à ce que j'avais pensé :)
Mauricio si tuviera más pendiente en la calle hubiera podido pensarlo, pero es muy plano, no?
deRaviz merci beaucoup
Cergie cette certitude est une lumière, elle est un baiser doux sur les yeux fermés

Mile Stones a dit…

"Je suis toujours içi...je suis içi toujours. Et toi, où es-tu? Tu es où tu crois être?. Tu crois aller ailleurs, loin de moi, loin de nous. Bon, regardes bien dans tes baggages. Tu verras. Para sempre quer dizer exactamente isso. Pour le bien, pour le mal, tu nous ameneras parout où tu vas, les valises tourjours plus lourdes..."

Alessia a dit…

Belle queste due,quella in b/n sembra una qualche scena di un film..con questo movimento molto sfocato.. la seconda è bella per i colori è la natura nelle sue forme più belle..

Still a dit…

Ces deux photos juxtaposées offrent un monde à la rêverie.

Zebigleb a dit…

Wondeful, merveilleux c'est ton jardin secret ?